Aujourd’hui, le CRTC rendait public certaines décisions concernant la concurrence dans les services internet soit la « Politique réglementaire de télécom CRTC 2010-632 », j’ai remarqué aucun article dans les médias francophones ( il faut croire qu’une décision du CRTC c’est moins intéressant que la commission Bastarache).

De façon générale, la décision est satisfaisante, elle:

  • permet aux fournisseurs de services indépendants d’offrir des vitesses équivalentes aux gros joueurs;
  • facilite l’accès aux technologies utilisant le câble (J’espère que cela permettra à des services tels que SpeedCable d’être plus compétitifs);
  • offre des accès compétitifs aux nouveaux réseaux tels que la fibre (si le prix coutant sur lequel se base la tarification n’est pas gonflé artificielement par les gros joueurs).

Par contre, je partage l’avis du conseiller Timothy Denton sur le fait que le CRTC aurait pu aller plus loin dans les possibilités de contrôle et de gestion de trafic par les fournisseurs indépendants.  Effectivement, peu de FAI offre des services Internet adaptés à des micro-marchés, par contre c’est un marché qui pourrait stimuler la diversité des offres de connectivité Internet et il est dommage que la règlementation n’aie pas été adapté en ce sens.

Par exemple, au Royaume-Uni, l’entreprise Demon, offre un service optimisé (Demon Game Pro) pour les joueurs via de la qualité de service et des liens directs avec certains fournisseurs de jeux en ligne.  Il va s’en dire que ses offres devraient être fait dans un contexte de « net neutrality » (accès équitable) c’est-à-dire sans réduire la qualité des services des compétiteurs.

<ironie>C’est dommage, imaginez un fournisseur conforme au rfc3514, offrant une sécurité intégrée au niveau IP.  C’est encore plus efficace que les trousse de sécurité vendus par certains fournisseurs.</ironie>

La décision complète est disponible à l’adresse suivante : http://www.crtc.gc.ca/fra/archive/2010/2010-632.htm