Budget 2015, jeu d’argent en ligne et filtration de sites illégaux

| actualité|sécurité

Dans le nouveau budget 2015-2016 du Gouvernement du Québec, un des éléments mentionne le jeu d’argent en ligne et la perte de revenu de Loto-Québec.  La piste de solution retenue est la responsabilité pour les fournisseurs d’accès Internet de mette en place des systèmes de filtrage de sites Internet pour bloquer des sites non autorisé par le gouvernement du Québec.

Pour reprendre l’énoncé exact du budget

Une modification législative sera proposée afin d’instaurer une mesure de filtration des sites illégaux. Celle-ci prévoira qu’aucun fournisseur de services Internet ne pourra permettre l’accès à un site de jeux de hasard et d’argent en ligne dont le nom se retrouve sur une liste de sites à proscrire établie par Loto-Québec. L’application de cette mesure sera assurée par la Régie des alcools, des courses et des jeux, laquelle devra disposer des ressources nécessaires pour exercer ces nouvelles responsabilités

 

Vous pouvez consulter le Budget ici, l’énoncé est vers la fin de celui-ci dans la section sur le jeu en ligne .

Je ne tiens pas à commenter le jeu en ligne. Par contre,  le concept de filtration de sites Internet par le gouvernement est un concept qui me déplaît.  Cette approche ne fonctionne pas.  Elle a été testé dans d’autres pays avec aucun succès, les mesures technologiques sont facilement contournables, ces dispositions législatives ouvrent la porte à des abus pouvant impacter la liberté d’expression en plus d’impliquer des infrastructures supplémentaires auprès des fournisseurs Internet.

Déjà un grand nombre de citoyens utilisent des mandataires et des réseaux privés virtuels pour accéder à du contenus non accessible du Québec tel que la vidéo sur demande ou des systèmes similaires, alors imaginer que les joueurs en ligne n’utiliseront pas les mêmes techniques et qu’ils se limiterons qu’aux sites autorisés par le gouvernement est mal connaitre la technologie en cause et le fonctionnement d’Internet et des mécanismes de contrôles associés.

Les modifications législatives ne sont pas encore proposées, mais il convient de rester vigilant.  La neutralité Internet est un concept important et la mise en place de mesure technologique n’est jamais une bonne solution pour régler ce genre de problématique qui est avant tout politique.